27 avril, 2021

Un prêtre colombien impose la communion à genoux et sur la langue après avoir eu une vision du Christ piétiné lors de la distribution dans la main

Un prêtre colombien, le P. Fredy Leonardo Herrera Fuentes, a eu une expérience mystique vers la fin de la messe du 22 février dernier dans sa paroisse du Cœur Immaculé de Marie au quartier Claret de Bogotá : il a eu une vision du Christ qui, lors de la distribution de la communion qui se faisait dans la main, était piétiné par les fidèles. Se retournant soudain vers le tabernacle, le P. Herrera, sanglotant, s’est profondément incliné pendant 20 longues secondes, sans que son confrère et les fidèles ne comprennent pourquoi. La voix encore tout émue, il a expliqué non ce qui lui était arrivé, mais la conclusion qu’il en tirait : plus jamais il ne donnerait la communion dans la main.

La vidéo de la messe était diffusée en direct sur la page Facebook de la paroisse et l’extrait que vous pouvez voir ci-dessous a déjà été vue 2 millions de fois dans différents pays à travers le monde.



(Sous-titres ci-dessus : “Quis ut Deus”)


S’étant donc relevé et ayant repris ses esprits, mais la voix brisée, le prêtre a dit :

« Je vous remercie pour votre participation à la sainte messe.  Continuons unis dans la prière… il y a des choses qui parfois ne peuvent pas s'expliquer, ou plutôt, si. Ce qui se passe, c’est que cela fait très mal lorsque que le Seigneur permet que nous partagions, que nous voyions certaines choses… A partir de ce moment précis, dans notre paroisse, on ne pourra plus communier que sur la langue et à genoux. Cela ne pourra se faire d’aucune autre manière. Le Christ est vivant. Il est parmi nous, et cela Lui fait très mal, non seulement que l’on ne communie pas, parce que cela est une douleur très grande pour Lui, mais aussi quand on reçoit sans même être conscient de Celui que l’on est en train de recevoir. Et quand on reçoit comme si on recevait n’importe quelle nourriture. Comme si l’on ne croyait pas en sa présence. Il est là. Il est vivant, supervivant ! 

« Je vous l’ai dit, vous Le recevrez de cette manière. Faites très attention ; on ne le fait pas. Même dans une toute petite particule, la plus minuscule, Il y est tout entier. Pour cette raison, il faut toujours faire preuve du plus grand soin possible. »
A ce sujet je vous renvoie vers le récent livre paru aux éditions Contretemps auquel j’ai eu l’honneur de contribuer : le Bref examen de la Communion dans la main. Je le présente ici sur TVLibertés, à l’invitation de Jean-Pierre Maugendre.




Pour commander ce livre,
cliquez ici



• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner


© leblogdejeannesmits

1 commentaire:

Unknown a dit…

Il me semble que toute expérience mystique doit d'abord être soumise au discernement de l'Église dans un esprit d'obéissance amoureuse à la Sainte Volonté divine. Autrement, on risquerait aussi de faire très mal à Jésus en divisant les chrétiens.
Jésus, j'ai confiance en Toi !
Patricia de Lambert

 
[]