12 mars, 2015

Et si nous offrions à nos enfants ce dont ils rêvent vraiment à Noël ou pour leur anniversaire ?

Les hispanophones parmi vous, chers lecteurs, vont s'enthousiasmer pour la petite vidéo qui suit.

Elle s'appelle « L'autre lettre ».


Il s'agit d'une petite expérience menée par Ikea en Espagne avec dix familles, sous le titre : « Pourquoi nous obstinons-nous à ne pas offrir aux enfants les cadeaux dont ils rêvent à Noël ? »

En Espagne, ce sont les rois mages qui apportent les cadeaux à Noël le jour de l'Epiphanie. Et un abondant courrier leur est adressé par les enfants.

Ici, on les voit faire leurs listes : une guitare, une wii, « ça, ça, ça et ça » (en regardant un catalogue), une licorne qui vole… Et le courrier pour les rois mages est rangé dans un carton.

Mais aussitôt, les voilà invités à écrire une deuxième lettre. A papa et maman. « Que demanderiez-vous à vos papa et maman, ce Noël ? »

Les réponses, ce sont justement les papas et les mamans qui les lisent.

« Je voudrais que nous dînions ensemble plus souvent »… « Je voudrais que tu joues aux cowboys avec moi »… Ou au football… Du temps avec papa et maman !

Emus, les parents avouent qu'ils ne sont pas étonnés. « De toute façon, ils ont trop de jouets. – Ils ont besoin du meilleur, et le meilleur pour eux, c'est nous ! – S'ils le demandent, c'est qu'ils en ont besoin, non ? »

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Les enfants ont dû choisir. S'ils ne pouvaient envoyer qu'une des deux lettres : celle des rois mages, ou celle pour leurs parents, que feraient-ils ?

Je vous laisse découvrir leurs visages à la fin de la petite vidéo. Je vous dirai juste qu'ils ont tous répondu la même chose…

Les enfants comblés trouvent leur joie dans leur famille.

Et ce n'est pas la moindre victoire de la culture de mort que d'avoir vidé les foyers et accaparé le temps des parents.

Merci à MercatorNet, qui m'a fait découvrir ce joli sujet.


P.S. Vous aurez constaté que ce blog sommeille beaucoup en ce moment, alors que l'actualité est si riche. D'autres tâches m'accaparent, compliquées d'une grippe et d'un bon coup de fatigue. Mais il faut que je m'y remette. Du moins, si vous y tenez ? 

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner




© leblogdejeannesmits



7 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben oui on y tient ! Bien sûr !

Anonyme a dit…

On réponds à votre interrogation.
Bien sûr qu'on a besoin de vous; maintenant que Présent n'existe plus.
On a besoin de vos analyses : un blog c'est formidable , il n'y a plus la pression du quotidien, mais il faut une régularité.
J'aime Yves Daoudal; Benoit et moi etc..et VOUS?
Allez courage...

Bonnemaman29 a dit…

Oui bien sûr, continuez s'il vous plait, surtout si c'est pour nous raconter de jolies histoires comme celle-ci... et bon rétablissement !

Michel de Marillac a dit…

Chassez le naturel, il revient au galop... Magnifique sujet, vous avez raison. A faire circuler en France, pour que les jouets fous ne viennent pas parasiter l'atmosphère de Noël. Merci Jeanne

Anne Charlotte Lundi a dit…

Jeanne le retour, nous sommes bien heureux. Votre plume nous manque. Tenez bon...

Avec toute notre amitié... et le soutien de Livres en Famille !

florain31 a dit…

Merci pour cette si belle histoire vraie(!).
Merci pour votre blog si profond et rafraîchissant...

Anonyme a dit…

oui, vous nous faites tant profiter de votre richesse. Merci !
mais n'hésitez pas à faire une pause, prendre le temps pour vous, pour votre famille et pour Dieu, pour mieux nous revenir enrichie de votre rencontre et de vos lectures et de vos écrits
Que Dieu vous bénisse

 
[]