31 décembre, 2020

Bonne et sainte année 2021 ! Je nous souhaite à tous bon sens, liberté et courage

Chers lecteurs et abonnés du “Blog de Jeanne Smits”,

Voici venue l’heure des vœux… et d’un certain embarras. Car nous nous sommes tous souhaité une bonne année 2020 à pareille époque, il y a douze mois, et le résultat fut – comment dire – en-deçà de nos espoirs. Pour ne pas dire désastreux.

Combien de fois n’ai-je entendu la formule : « Bonne année – et la santé, surtout, c’est le plus important ! » M’est avis que cette focalisation hygiéniste, qui n’est certes pas récente, a pu donner des idées à ceux qui nous gouvernent. En 2020, le commun des mortels craint avant tout pour sa peau, à en croire ces échanges si convenus. Cela s’est avéré avec la réussite de la dictature de la peur, alors qu’il n’a pas été enregistré en France une surmortalité significative sur l’ensemble de l’année 2020 par rapport à 2019.

Nous avons perdu le sens des choses. Ce blog qui se veut au service de la culture de vie, notamment par l’identification et l’explication de tout ce qui sert la culture de mort, ne vise pas seulement la défense de la vie biologique, même si le respect de la vie de la conception à la mort naturelle fait partie de son identité. Ce qui importe avant tout, c’est Dieu et sa loi (qui est loi d’amour), et le salut éternel des âmes.

Celui-ci semble avoir été oublié, même des plus hautes instances de l’Eglise, au cours de cette funeste année 2020 : on nous a parlé de solidarité, du devoir de nous « protéger » les uns les autres, on nous a privés trop longtemps de la messe, on a fait comme si la seule catastrophe irrémédiable était la maladie et la mort (et le décès du COVID. On peut tranquillement mourir d’autre chose).

Que nous réserve 2021 ? Hélas, même si nous changeons d’année, la logique infernale qui s’impose depuis mars à la plus grande partie du monde ne semble pas devoir s’inverser, sauf si les peuples reprennent leur vie en mains ; sauf, surtout, si nous savons implorer le ciel qui seul peut mettre les choses à l’endroit.

Je m’accroche pour ma part à quelques certitudes : en fin de compte, tout concourt à la gloire de Dieu ; tout est grâce, même nos échecs apparents ; Notre Dame nous tient sous sa maternelle protection, elle qui disait à saint Juan Diego, à Guadalupe :

« Écoute-moi bien, mon petit, le plus petit, et mets bien ceci dans ton cœur : ce qui t'afflige, ce qui t’effraye n’est rien. Que ton visage ne se trouble aucunement, non plus que ton cœur. Ne crains pas cette maladie, ni aucune autre épreuve, n’aie nulle angoisse, nulle peine. Ne suis-je pas là moi qui suis ta mère ? N’es-tu pas sous mon ombre, sous ma protection ? N’est-ce pas moi qui suis ta santé ? N’es-tu pas au creux de mon manteau, dans mon giron ? Que te faut-il de plus ? Non, n’aie nulle angoisse, aucune amertume… »

2021 sera ce que nous en ferons. Pour cela il nous faut : bon sens, verité et liberté – on ne peut avoir vraiment la seconde sans servir d’abord la première –, courage, et un juste sens des priorités.

C’est donc ce que je vous souhaite… Mais surtout, le paradis à la fin de vos jours. Car c’est cela, le plus important !

Jeanne Smits

• Un grand merci à tous ceux d’entre vous qui m’avez matériellement aidé à tenir ce blog au cours de cette année. Grâce à vous, de nombreuses personnes ont pu accéder gratuitement aux informations diffusées ici.

Ce blog compte aujourd’hui plus de 4.300 abonnés actifs qui reçoivent ses contenus par lettre d’information, soit environ 1.000 de plus qu’au 31 décembre 2019, et son compteur affiche en outre plus de 760.000 « pages vues » en 2020, sans compter les reprises de ses articles par d’autres sites. Cet abonnement est bien entendu gratuit et vous pouvez en profiter en cliquant sur ce lien et en suivant les instructions.

Cette année, j’ai publié 160 articles originaux, avec en particulier de nombreuses traductions autorisées de textes du cardinal Raymond Burke et de Mgr Carlo Maria Viganò, qui me semblent indispensables en ce temps de crise que nous vivons.

Pour soutenir ce blog : rendez-vous sur paypal.me/SmitsJeanne, ou virement sur IBAN : FR78 3000 2089 0000 0058 5657 G83, BIC : CRLYFRPP  (Jeanne Figueras). 

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner


© leblogdejeannesmits

Aucun commentaire:

 
[]