20 décembre, 2011

Un monument à la douleur des femmes qui ont avorté

Il a été inauguré en Slovaquie le 28 octobre dernier, en présence du ministre de la Santé : dû au jeune sculpteur slovaque Martin Hudáčeka, le monument avait été commandé par un groupe de jeunes mères de ce pays ex-communiste où l'on semble, mieux sans doute que dans notre Europe occidentale repue, prendre la mesure de l'horreur de l'avortement. En Slovaquie, le taux de natalité est à 1,33 enfant par femme et c'est bientôt toute une nation qui pleurera ses enfants perdus.

La sculpture est dédiée à « l'enfant qui n'est pas né ». Une maman à genoux, en pierre et en  pleurs, est consolé par son enfant aussi transparent que le cristal qui lui pose avec bonté la main sur la tête. Regret et pardon, souffrance et amour, et beaucoup de tristesse…



© leblogdejeannesmits.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Thank you for your article. Does the sculptor have a smaller version of the piece of art for sale? Thank you for your response,
Kerry

Anonyme a dit…

The sculpture is very moving! Do you have more information? How can one contact the sculptor?

Dan Z.
sanctityoflife@gmail.com

JaKim a dit…

where is this located in Slovakia i have a friend visiting there who would like to see it. Also interested in print or smaller sculpture. Any info you can give is appreciated.
Thanks,
Kim H
jkhales95@hvc.rr.com

Jeanne Smits a dit…

I don't know the exact location. This is the Slovakian source :

http://www.health.gov.sk/Clanok?pomnik-nenarodenym-detom

Perhaps that will help your friend.

All the best
Jeanne Smits

JustMel a dit…

I would also like to know if there is a smaller version of this for sale, or even a print. This sculpture touches me deeply. As a mother that lost her 1st child & still mourns that loss 15+ years later, I would be interested in having a replica of this sculpture.

Melissa
as_you_wish0723@yahoo.com

Susanne a dit…

Dear Jeanne Smits.
I would like to write about this sculpture on my blog. Will you allow me to use the photo?
Kind regards from Susanne Westh Larsen from Denmark.

Jeanne Smits a dit…

Dear Susanne,

I'm so glad you liked this story. Do use the picture ; I found it on the internet myself, it isn't mine…

All the best !
Jeanne

carrielyshous a dit…

I hope it is all right to share this picture in memory of our stillborn baby. It fits my feelings exactly, even though it's not the reason the statue was commissioned.

Anonyme a dit…

quelle scculpture extraordinaire
un enfant en crystal qui console sa mère
qui l'a avorté...


bravo madame

dans le cadre de mon projet poétique

blogs-musée aléatoires mais pertinents

pour mon oeuvre littéraire

aléatoire mais pertinente...


permettez-moi de vous offrir

une de mes chansons

---

SON UNIQUE POITRINE


REFRAIN

les mâles sont pris
avec un drôle
de programme dans l’âme

toutes les femmes les chavirent
rien qu’avec leu poitrines-navire

les femmes sont prises
avec un drôle
de programme dans l’âme

elles ne se donnent qu’à l’homme
dont la beauté du coeur
les illumine et les étonne

COUPLET 1

j’avais 20 ans
j’étais marié
une femme sculpteure
dont les seins m’avaient ensorcelés

m’a dit viens-t-en
j’ai besoin d’toé
tu es cet homme
avec qui j’ai tant besoin d’créer

jamais
j’aurais du
refuser

COUPLET 2

j’avais 44 ans
deuxième fois marié
la femme sculpteure
dont les seins m’avaient jadis
ensorcelés

en France à la Rochette
sur un chemin de gravelle

tiens-toé ben
c’t’une histoire vraie

c’est quasiment pas croyable
ma deuxième femme pis moé
par hasard on l’a croisée

passé proche
de lui crier
j’me suis encore trompé

REFRAIN FINAL

les mâles sont pris
avec une drôle
de souffrance dans l’âme

quand leur passé chavire
du fond de leur poitrine désir

y a que les seins
d’la femme qu’ils aiment encore
qui déprogramment leur âme

comme la femme sculpteure
me fait encore frémir le coeur

oh
certaines nuits
certaines heures

rien qu’à l’image
d’un exotique voyage

de mes lèvres orages
sur son unique poitrine

Pierrot
vagabond céleste


www.enracontantpierrot.blogspot.com

www.reveursequitables.com

google, video vagabond celeste, simon gauthier conteur

Anonyme a dit…

Merci que de beauté et de sentiment

 
[]