17 décembre, 2012

J'étais à la manif des pro-« mariage » homo… les photos



Vers 15 h 30 depuis l'angle de la rue des Ecoles.
Derrière moi, le cortège atteint la place Edmond-Rostand.
Devant, le cortège s'étale visiblement jusqu'au Palais de Justice.
Les groupes passeront ainsi pendant 2 heures ; je quitterai avant l'arrivée du PS, à 17 h 10.
Et des Femen…




”Moi aussi je veux divorcer”… Ces deux-là passeront de nouveau, dans l'autre sens, 1 heure et demie plus tard.
Vu ailleurs : “2 mariages sur 3 se terminent par un divorce, vous appelez ça des valeurs ?”
De fait, c'est la dévaluation du mariage qui a rendu tout ceci possible.




Un groupuscule du MLF. Il peine à recruter en dehors de la génération 68…

Ceux-ci se présentent comme des francs-maçons. Un peu plus loin, une ligne similaire de franc-maçonnes.

Joli, non ?


Toutes les pancartes, tous les slogans sont permis.
Personne ne s'en offusque. Personne ne les vire pour mauvais goût.
Personne n'y voit une insulte aux chrétiens.
Ni même aux mulsulmans. Au fait, c'était une marche PS-Gauche-NPA-CGT très peu métissée…

N'est pas anti-homophobe qui veut, ce sont eux qui décident !

L'UNEF ? Logique. Une mutuelle étudiante ? Beaucoup moins…


Une autre affiche assure que Marie a eu la « première PMA ».


Plutôt drôle… si on pouvait en rire !


Un peu flou, désolée. Mais on voit bien l'idée générale.

Amnesty international.

Les extravagants ne sont pas les plus nombreux, mais enfin ils sont là
et tout le monde trouve ça normal…


Un groupe juif gay et lesbien. Mais sans slogans contre le Grand rabbin Bernheim.
On réserve cela à « XXIII » (
sic).

Ce groupe avait fourni de nombreuses pancartes pour l'ensemble de la marche.

Photo ratée, mais l'idée est à retenir :
c'est l'interdiction de capote qui rend « homophobe ».
Ailleurs, une pancarte réclame au Pape :
« Benoît, fais ton coming out. »

« Si vous êtes contre le mariage gay, arrêtez de faire des enfants homos. »

La prière, la prière catho, c'est bien l'adversaire tel qu'ils le voient… 
« Pas de péché originel »… C'est ça qui les dérange, curieusement !

J'ai trouvé le bouton des asa pour améliorer l'éclairage. Ce sont les lycéens qui passent à ce moment-là. 
« Je préfère des parents homos à des parents facho. » On ne parle plus du « mariage pour tous », du coup ?
Comme sur une autre pancarte : « Il vaut mieux une paire de mères qu'un père de merde. »
Ils n'auraient pas des petits comptes à réfler, par hasard ?

Très petit groupe en vérité…

« François, sois pas frigide… »

… Et pourtant elle reconnaît l'« homo-éducation. » Me suis-je trompée de manif ?

Les revoilà !


• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner



© leblogdejeannesmits



7 commentaires:

Roman Bernard a dit…

C'est ce qu'on appelle, au sens propre (enfin, pas si propre que ça) comme au sens figuré, un mouvement d'arrière-garde.

Anonyme a dit…

Faut il être de cette bassesse pour prétendre parler "d'amour"?

Faut il être à ce point dégueulasse pour oser parler de sexe?

C'est une grouillante philosophie d'asticots.



"Majeur."

aquinus a dit…

Bonjour,

Merci pour votre reportage photo. La photo de l'enfant portant la pancarte vulgaire est-elle de vous ? Certains veulent faire croire qu'il s'agit d'un montage... auriez vous les fichiers RAW ?

Jeanne Smits a dit…

Non, cette photo n'est pas de moi.

Jeanne Smits a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Anonyme a dit…

Cette photo n'est pas un montage puisqu'elle est présente sur le site des panthères roses qui en revendique fièrement la paternité.
Ces gens sont à vomir! homos, pédophiles même combat!

Anonyme a dit…

bonjour, pourquoi la photo de l'enfant (dont il est question dans le 1er commentaire) n’apparaît-elle plus ?

Je n'arrive pas à retrouver l'originale. Je n'arrive pas à être certain qu'il s'agissait d'un photomontage ou d'une vraie photo.

Merci de votre réponse.

 
[]