29 mai, 2013

Premier “mariage” gay sous le regard de Notre Dame… Ils ont osé !

La mise en scène était parfaite. Salle froide, cadre contemporain, branchitude tendance skaï, métal, verre et plastique. La cérémonie a coûté cher à la ville de Montpellier, en protections de ministre et rapporteur, députés et élus, forces de l'ordre et retransmission mondiale par internet. Le premier “mariage” gay de l'ère Taubira vient d'avoir lieu entre Bruno et Vincent, qui nous auront donné la nausée… en ondulant, incertains, pendant leur courte allocution finale.

Mais le pire, la signature certaine de cet événement que les pouvoirs publics ont voulu si exemplaire et grandiose, était dans le décor.

Hélène Mandroux, maire de Montpellier, l'avait soigné, dans la salle des Rencontres plus vaste et plus solennelle que celle réservée aux mariages ordinaires, banals – les mariages de papa. Derrière elle, sur sa droite, un portrait de Hollande. A sa gauche, une froide Marianne, mieux à sa place ici, à vrai dire, qu'à la Manif pour tous, le bonnet phrygien rappelle davantage la Terreur et les tricoteuses que l'ordre naturel…

Et derrière, bien visible face à la caméra, déployé à côté du drapeau européen et de l'autre drapeau de Montpellier, un « M » sur fond bleu et blanc, (pas de drapeau français), le blason de la ville. Un blason orné d'une Vierge à l'Enfant assise sur son trône d'or, et surmonté de deux lettres : A et M, Ave Maria.



Oui, elle a osé, ils ont osé mêler l'image de la Vierge très pure à cette cérémonie de refus de Dieu et de sa loi, comme pour la narguer encore plus sûrement que par la présence de Sœurs de la perpétuelle indulgence, ces travestis qui se sont installés parmi les invités triés sur le volet.

Comment Notre-Dame qui est Reine de France peut-elle protéger et secourir ses enfants si elle est ainsi officiellement conspuée ?

Eh bien elle le peut, car elle est aussi la Mère de toute Miséricorde. Et Dieu sait si nous en avons besoin.



• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner

© leblogdejeannesmits



4 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi un tel article ?
Ne donnez pas svp de réponse à leurs provocations.Les Chrétiens ne doivent en aucun cas s’apitoyer sur leur sort mais être rayonnant de l'amour de Dieu ! Soyez fier de votre Foi et soyez animé du feu de l'Esprit en chaque instant. Certes ce geste symbolique du gouvernement est exécrable, mais gardez à l'esprit que nous avons déjà gagné. Jésus est déjà ressuscité et il reviendra dans la gloire.

Pierre-Emmanuel Goffinet a dit…

Marthe Robin, en 1936 avait fait cette prophétie:

« La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Alors elle criera vers Dieu, et c’est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. Elle retrouvera sa mission de fille aînée de l’Eglise et enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier »

J'ai comme l'impression que cette prophétie n'est pas loin de se réaliser.

Anonyme a dit…

Bonjour Madame,
En effet ils ont osé "il faut donc les harceler" .... Et ils ne sont pas les seuls. Vu dans Nice-MAtin.
Dés le 18 mai un autre couple a déjà organisé une "cérémonie" pré-mariage avec nombre d'amis, le passage devant le maire étant prévu la 7 juin. Il s'agit de 2 homos gérant du "domaine de cupidon" dans le Var. (Att de ne pas leur faire trop de pub).
Lors de la petite garden party du 18, ils auraient reçus la BENEDICTION d'un prêtre !!!!
Nice-Matin titre " Hervé et Mickael, avec la bénédiction d'un Prêtre" !!!! Actuellement nous ne savons pas de quel diocèse, ni son Eglise d'appartenance, ni de quel Diocése. Hormis une confusion volontaire entre prêtre et pasteur de la part des journaliste, cette information nous parait suffisamment importante pour être relayée. Car si le clergé se prête à ses mascarades, c'est la fin de tout. Peut-être est-il utile d'en savoir un peu plus. Les mèls des journaliste : jmchevalier ou egalliano ou vbellanger @nicematin.fr
Sans scanner sur Nice je remonte l'article pour le scanner chez moi et vous le faire parvenir à toutes bonnes fin.
Ave Maria.
F-JVG

Valentin Vincent a dit…

Je ne comprends pas pourquoi un tel acharnement envers le mariage entre homosexuels ?

 
[]