22 mars, 2011

Conseils en fécondation pour gays et lesbiennes britanniques…

Source : Daily Mail
Pour 9,99 £ par mois – mais en principe c'est réservé aux gays et lesbiennes – il est possible depuis peu de se faire conseiller pour trouver des donneurs de sperme ou d'ovules, mais aussi des mères porteuses, en vue d'une fécondation homoparentale. Un couple de lesbiennes – charmantes, vraiment, voyez la photo qui sert de lien vers la source de cette info, le Daily Mail – vient d'ouvrir ce site web, assorti d'un bureau à Birmingham (qui ouvrira ses portes avec petits fours et champagne, dimanche) pour épargner aux couples homosexuels les affres de la recherche de donneurs et de procédures de fécondation dans le circuit ordinaire.

Madame Natalie Drew et madame Ashling Phillips expliquent que leurs clients font part de brimades administratives : des formulaires ou des lesbiennes sont invitées à renseigner le nom du « mari », ou des insensibilités de la part du corps médical : voir les médecins généralistes qui s'obstinent à faire référence à la personne qui porte l'enfant, à l'exclusion de sa partenaire.

GayFamilyWeb annonce avoir déjà obtenu des partenariats avec des cliniques de fertilité britanniques et avec un centre de « gestation pour autrui » aux Etats-Unis. Tout est donc prévu, de l'accompagnement administratif au soutien psychologique en passant par les conseils pour l'insémination artificielle, et sur place, des consultations et des tests médicaux.

Tout cela est bel et bien, mais au pays de la loi d'égalité la plus draconienne qui soit, est-il envisageable de réserver ainsi ses services à la communauté gay ?

Eh bien, non, a d'ores et déjà répondu un porte-parole du « Home Office » britanniques : certes, la couple peut organiser sa communication autour de ses services rendus aux couples homosexuels, mais si un couple hétérosexuel devait demander à bénéficier de leurs services, elles ne pourraient refuser de les servir.

© leblogdejeannesmits.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Par Véronique Hervouët, essayiste et psychanalyste

« L’HOMOSEXUALISME, NOUVEL AVATAR DE LA «LIBERATION SEXUELLE» ET CHEVAL DE TROIE DU NEOLIBERALISME »

. Véronique Hervouët est membre des Forums du Champ Lacanien.

http://www.communautarisme.net/L-Homosexualisme-nouvel-avatar-de-la-liberation-sexuelle-et-cheval-de-Troie-du-neoliberalisme_a934.html

Hans-Georg Lundahl a dit…

J'ai un conseil de fécondation beaucoup plus simple:

un couple gay, un couple des lesbiennes, un échange de partenaires = deux couples féconds

 
[]