16 mars, 2008

Mexique : avortement légal et "sécurisé" ?

Une adolescente a trouvé la mort - au bout de son sang - après avoir subi un avortement dans la ville de Mexico où « l'IVG » est légal depuis avril 2007. La jeune fille, âgée de 15 ans, en était à sa 15e ou 16e semaine de grossesse. L'avortement est légal dans la capitale mexicaine jusqu'à 12 semaines ; dans le cas de cette jeune fille, a précisé le secrétaire d'Etat à la Santé, Manuel Mondragon, les médecins n'avaient pas vérifié le stade de la grossesse, négligence qui aura coûté la vie à la jeune fille puisque l'hémorragie à laquelle elle a succombé était liée à ce fait, selon lui.

5 845 femmes au total avaient subi, à la date de cet incident, des avortements à Mexico depuis la légalisation, parmi lesquelles 264 mineures.

Cela fait donc 5 846 victimes...

La constitutionnalité de la loi de Mexico est toujours à l'étude devant le Tribunal suprême du Mexique.

1 commentaire:

mickou a dit…

Cela fait donc 5 846 victimes... et un blogueur qui ne sait pas de quoi il parle !! As tu une idée du nombre d'avortements qui se sont terminés par une mort tragique car la loi ne permettait pas de le faire dans des règles d'hygiènes les plus élémentaires ?! Si l'Eglise arrêtait ici de se cacher derrière un pouvoir corrompu qu'elle aide tant que possible, que ses plus hautes instances arrêtait de cacher des prêtres pédophiles durant des années, qu'elle arrêtait de maintenir le peuple mexicain dans l'ignorance.. peut-être qu'elle servirait à qqchose de bien et..catholique !

 
[]