10 février, 2007

Bricolage de fête des mères...

L'école primaire de Jonstown à Carmarthen, au Pays de Galles, a décidé de ne pas faire faire le traditionnel bricolage de la fête des mères (18 mars) parce que 5 % des enfants ne vivent pas avec leur mère biologique et ne sont pas régulièrement en contact avec elle.

Helen Starkey, la directrice, a déclaré avoir pris cette mesure pour faire preuve de « sensibilité » envers ces enfants différents.

2 commentaires:

CCRIDER a dit…

Encore de la discrimination positive en quelque sorte...

Benoit C a dit…

Personne ne réalisera donc l'absurdité de ces propositions ?

Et comment faisait-on avant avec les enfants orphelins de mère ?

On pourrait procéder par analogie, au sujet de toutes les différences entres individus. Et dans ce cas il faudrait peut-être interdire aux êtres humains de voir, par esprit de solidarité avec les aveugles et "mal-voyants" - comme l'on dit.

Dans le cas que vous évoquez le simple bon sens aurait voulu que l'on occupe ces enfants à une autre tâche, tout aussi valorisante pour eux, plutôt que de priver les autres de la joie d'offrir un cadeau à leur mère.

Le monde moderne dans lequel nous vivons nous donne de moins en moins de raison de nous réjouir...

 
[]