22 décembre, 2006

Le premier devoir de l'Etat

Et au Portugal, où l’on votera le 11 février à l’appel des socialistes pour faire de l’avortement un droit, l’évêque de Funchal, Don Teodorio de Fario rappelait mardi : « Notre temps est moralement un temps de décadence, une grande décadence. De façon particulière, les pays riches, les pays qu’on appelle développés, les pays qu’on appelle démocratiques, veulent avoir le pouvoir sur la terre et dans le ciel. Et le Ciel ? Ils l’ont fermé. Ils veulent vivre comme si Dieu n’existait pas. (…) Le premier devoir de l’Etat est de protéger la vie, la vie des citoyens, parce que le premier droit fondamental est celui de vivre. Et l’Etat qui ne protège pas la vie de ses citoyens cesse d’être un Etat – parce que tous les autres droits viennent après celui-là. »

Source : www.present.fr.

1 commentaire:

MARTIN D. de M. a dit…

Bonjour Mme SMITS,
Toujours très heureux de vous ENTENDRE, car vous lire c'est pareil...
Votre citation est bien belle et si vraie ! On parle de 10.000 objets en orbite terrestre. Vont-ils nous laisser encore longtemps voir le Soleil ? Ou bien veulent-ils nous enfermer dans la nuit de leur obscurantisme ?
Il est impératif de respecter la Loi naturelle, la Vie, les enfants, les bébés... J'ai appris qu'en inde on tuerait les petites filles et qu'ils s'en suivrait un déséquilibre grave ?
Quelle époque !
Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

 
[]